Comment prévenir les troubles musculo-squelettiques au travail ?

De nombreux français souffrent de TMS : des troubles musculo-squelettiques. Ces derniers se développent dans le cadre professionnel. Au total, les TMS regroupent une quinzaine de pathologies. Celles-ci affectent les muscles, les nerfs, les tendons ainsi que la colonne vertébrale. Douleur, raideur, faiblesse : vivre avec un trouble musculo-squelettique au quotidien nuit au bien-être ainsi qu’à la productivité. Dans certains cas, le mal de dos peut donc être considéré comme étant un trouble musculo-squelettique, à condition bien évidemment, que celui-ci survienne à cause du cadre professionnel. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les TMS : est-il possible de les éviter et de les prévenir ? Et surtout, comment La Boutique du Dos va pouvoir vous accompagner dans la lutte contre les troubles musculo-squelettiques au travail ?

Les troubles musculo-squelettiques : est-il possible de les éviter ?

Les troubles musculo-squelettiques sont de plus en plus courants dans les pays industrialisés. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les secteurs d’activité sont concernés. Il semble difficile de totalement éviter les TMS en entreprise. Cela s’explique notamment par les facteurs de risque biomécaniques : par exemple, la répétitivité d’une tâche peut à la longue faciliter le développement d’un trouble musculo-squelettique comme le syndrome du canal carpien ou encore la tendinopathie de la coiffe des rotateurs. Les facteurs de risque liés à l’organisation du travail doivent également être pris en compte. Mais s’il n’est pas possible de totalement éviter les troubles musculo-squelettiques au travail, est-il tout de même envisageable de mieux les prévenir et de les limiter ?

Prévenir les douleurs au travail : comment y parvenir ?

Bonne nouvelle, les entreprises peuvent prévenir le développement des TMS. Mais pour cela, il faut dans un premier temps bien comprendre les facteurs de risque, qu’ils soient biomécaniques ou psychosociaux. Et ensuite, il est essentiel de faire un état des lieux et de trouver des solutions pour limiter les causes des troubles musculo-squelettiques. Commençons par parler des facteurs de risque. Il faut déjà distinguer les facteurs biomécaniques des facteurs psychosociaux :

  • Les premiers concernent la répétitivité des mouvements, les efforts physiques ainsi que les mauvaises postures qui peuvent être prises afin de mener à bien les missions.
  • Les seconds concernent plutôt le stress que peut ressentir un salarié au sein d’une entreprise. L’insatisfaction, la pression liée aux changements d’organisation interne, les nouveaux modes de travail, l’évolution du marché… Autant de facteurs de risque qui peuvent aggraver les TMS.

Parlons maintenant de ce que les entreprises peuvent mettre en oeuvre afin de limiter les douleurs au travail et ainsi le développement des TMS. Dans un premier temps, nous conseillons aux entreprises de faire un état des lieux : certains salariés souffrent-ils de troubles musculo-squelettiques ? Quelles sont leurs missions au quotidien ? De quelles pathologies souffrent-ils ? Cet état des lieux est indispensable pour mieux comprendre quelles sont les populations à risque : mieux les connaître permet de prendre les meilleures décisions pour les aider. En fonction de l’état des lieux, l’entreprise va être amenée à prendre des décisions. Voici quelques pistes à ne pas négliger :

  • L’évolution de l’organisation du travail au sein de l’entreprise (horaires de travail, fréquence des pauses, polyvalence des tâches) ;
  • De nouvelles consignes et procédures à suivre (postures, gestuelles);
  • L’amélioration de l’ambiance au travail;
  • Une meilleure gestion des compétences et des carrières;
  • La modification du mode de management;
  • Le remplacement d’équipements vieillissants par du matériel performant mieux adapté aux besoins de chaque salarié.

Bien évidemment, prévenir les troubles musculo-squelettiques se révèle être un investissement complexe pour les entreprises. Cependant, il faut bien avoir conscience que cet investissement est déterminant : en améliorant le bien-être de ses collaborateurs, on évite les arrêts de travail et on booste la productivité ainsi que la motivation des équipes en place.

La Boutique du Dos au service du bien-être de vos collaborateurs

Vous voulez prévenir les troubles musculo-squelettiques au sein de votre entreprise ? Vous allez notamment devoir faire évoluer le matériel utilisé par vos équipes au quotidien ? En effet, lors de votre état des lieux, vous vous êtes rendu compte que les équipements utilisés jusqu’à présent n’étaient pas vraiment adaptés aux besoins des populations à risque. Si vous recherchez du mobilier de qualité (bureau ergonomique, fauteuil de bureau), nous ne pouvons que vous conseiller de vous rapprocher des spécialistes de La Boutique du Dos. En effet, nous avons l’habitude d’accompagner les entreprises dans le remplacement de leurs équipements. Grâce à notre expertise, nous pourrons vous conseiller des fauteuils de bureaux ergonomiques adaptés au métier et à la morphologie de chacun de vos collaborateurs. Nous pourrons également vous proposer des matériels innovants pour améliorer les postures de travail comme les bureaux assis debout et vous informer des financements spéciaux existants, notamment pour les personnels reconnus RQTH.

Les troubles musculo-squelettiques ne sont pas une fatalité en entreprise. Il est possible de lutter contre ces derniers en mettant tout en oeuvre pour améliorer le bien-être de ses équipes au quotidien.