Comment choisir son oreiller ?

Au même titre que le matelas ou le sommier, l’oreiller dispose de qualités lui étant propres, et influant sur la qualité du sommeil. Voilà pourquoi il faut choisir son oreiller en prenant compte de problématiques vous concernant.

En fonction du garnissage, de votre morphologie ou encore de la fermeté recherchée, il existe un certain nombre de modèles pouvant vous permettre de mieux dormir.

Pour savoir comment choisir son oreiller en toute connaissance de cause, la Boutique du Dos vous éclaire sur le sujet !

Deux grandes familles d’oreillers

Si vous cherchez à vous procurer une nouvelle literie pour améliorer à la fois votre qualité de sommeil, et l’ameublement de votre chambre à coucher, avoir une connaissance des grandes familles de literie peut s’avérer être d’une grande aide lors de vos recherches.

Ainsi pour savoir comment choisir son oreiller, il est utile de connaître les deux grandes familles d’oreillers, se différenciant d’ailleurs par leur garnissage.

Les oreillers synthétiques

L’univers de l’oreiller synthétique ne cesse de s’agrandir au fil des années, et surtout, au fil des évolutions technologiques vouées à la literie.

Longtemps vu comme un simple oreiller notamment synonyme d’inconfort, cet oreiller dispose pourtant de particularités pouvant corriger une mauvaise position de sommeil, ou encore, soutenir les personnes souffrant de maux de dos !

Les pièces synthétiques disposent d’un garnissage faisant appel à des matières à la fois respirantes et hygiéniques, à savoir :

  • La mousse viscoélastique, notamment utilisée pour concevoir les oreillers à mémoire de forme ;
  • Le polyester et la mousse polyuréthanes sont synonymes de moelleux, de confort respirant anti acariens ;
  • L’oreiller en latex étant apprécié pour sa fermeté et son atout antibactérien.

Dans l’ensemble, les fibres synthétiques sont appréciées pour leur qualités anti bactériennes, leur légèreté, ainsi que pour leur bon rapport qualité-prix.

Pour profiter d’une fermeté, notamment recommandée pour les douleurs cervicales, les tensions musculaires ou localisées au niveau de la colonne vertébrale, un oreiller en latex naturel est particulièrement recommandé !

Les oreillers naturels

Synonymes de grand confort, de matériaux nobles, les oreillers naturels sont généralement composés d’un garnissage en plumes ou en duvet d’oie ou de canard.

L’oreiller en plumes ou en duvet ne cesse d’ailleurs d’être appréciée pour ses qualités isolantes. Avec ce type d’oreiller, la chaleur sera préservée en hiver, et la fraîcheur sera de mise pour les nuits d’été ! Favorisant la circulation de l’air, ainsi qu’une bonne aération, ces pièces idéales pour bien dormir à petits prix ne réservent pas de mauvaises surprises.

Outre son côté isolant, et thermorégulateur, l’oreiller naturel en plume ou duvet dispose d’un traitement antibactérien naturel et pour la plupart, d’une qualité hypoallergénique idéale pour les dormeurs ayant le sommeil perturbé par les allergies.

Dans la famille du naturel, il existe également des oreillers cumulant les qualités ergonomiques et le respect envers l’environnement ! Il s’agit en effet, de pièces conçues à partir de balles en épeautre, sarrasin, ou encore, à partir de billes de millet.
Comptant parmi les oreillers ergonomiques, d’ailleurs au même titre que la mousse à mémoire de forme, ils disposent d’une housse lavable en machines et d’un rembourrage en balles, récupérant notamment toutes leurs caractéristiques lorsqu’elles sont aérées au soleil.

Assez récents sur le marché mais très prometteur, l’oreiller ergonomique naturel propose notamment :

  • Un soutien ferme des lombaires, un soulagement de la nuque et des vertèbres cervicales pour les personnes souffrant de tensions musculaires et des troubles du sommeil ;
  • Épouse parfaitement toutes les morphologies ;
  • Une facilité de lavage.

Comment bien choisir son oreiller naturel ou synthétique ?

Pour savoir comment choisir son oreiller dans les règles de l’art, il est nécessaire de faire le choix entre le naturel et le synthétique, mais pas que !

En effet, lors du choix de son oreiller, la fermeté ainsi que le soutien généré selon la position de sommeil comptent parmi les critères primordiaux. Selon la position de sommeil souhaitée, le choix de l’épaisseur prévu…

Pour choisir son oreiller en fonction de la position souhaitée, pensez notamment aux critères suivants :

  • Si vous dormez sur le dos, respecter l’alignement de votre tête, nuque, et colonne vertébrale en choisissant une pièce ni trop épaisse, ni trop volumineuse, et disposant d’une certaine fermeté ;
  • Pour dormir sur le ventre, il faut opter pour oreiller n’étant pas trop ferme, et donc, plutôt moelleux afin de ne pas dormir en position cambrée ;
  • Pour dormir sur le côté, il faut choisir une pièce permettant de respecter l’alignement entre le cou et la colonne vertébrale afin d’éviter les douleurs aux cervicales. Ici l’oreiller orthopédique ou anatomique.

Très clairement influencée par la position tenue pendant votre sommeil, la fermeté et un critère à prendre en compte afin de vous garantir un sommeil réparateur, notamment par le soutien et le confort musculaire qu’il propose.

Sur le marché de la literie, et plus particulièrement sur celui de l’oreiller, il existe des niveaux de fermeté et de soutien, notamment associés à des indices de confort. En effet, pour une certaine fermeté : optez pour un confort ferme ou medium. Pour un soutien relativement moelleux, optez pour un oreiller confort moelleux.

L’oreiller ergonomique : un indice de confort qualitatif

Le critère de la fermeté comprend également les oreillers anatomiques, proposant un indice confort hautement qualitatif. A la croisée entre le ferme et le moelleux, ce type d’oreiller confort s’adapte aux mouvements pour permettre de ne pas dormir de manière cambrée.

Il permet un soutien de toutes les parties du corps en veillant notamment à une bonne circulation sanguine. Aussi bien recommandé par les professionnels de la literie que par les médecins, l’oreiller ergonomique ou anatomique épouse parfaitement la forme de votre corps, en se concentrant notamment sur certains points de pression tels que la nuque, la tête et le dos.

Certains oreillers anatomiques sont notamment recommandés pour soulager les points de pression et le mal de dos, à savoir :

  • Oreiller en bambou, conçu à partir de viscose de bambou, se présentant notamment comme étant une bonne alternative à la mousse viscoélastique ;
  • L’oreiller cervical, étant notamment apprécié pour son ergonomie rectangulaire, et le soutien qu’il procure à la nuque.

Qu’il soit synthétique ou naturel, l’oreiller est un article de literie à choisir avec soin. Ayant pour rôle de soutenir différentes parties du corps telles que la nuque, les lombaires, et la colonne de vertébrale, c’est une pièce indispensable pour s’endormir dans de bonnes conditions. Pour choisir son oreiller sans fausses notes, veillez à bien choisir la fermeté, sa taille et son rembourrage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *